Peut-on apprendre à séduire ?
Comment surmonter ses blocages ?
Est-ce possible de s'améliorer ?

Je vous partage mes 17 ans d'expérience
en développement personnel et en séduction.

Devenez vous-même mais en mieux.

SÉANCE D'INITIATION
SANS ENGAGEMENT 300€ GRATUITE
SESSION « COUP DE BOOST »

La théorie du Je et du Nous

Dans le « Je », nous sommes dans le chemin de la peur, de l’égocentrisme. Nous ne pensons qu’à notre propre intérêt, nous avons du mal à penser aux autres. Nous avons constamment une sensation de manque que ce soit affectif ou matériel. Nous devenons ingrats alors que nous avons parfois bien plus que les autres. Ce n’est pas en changeant de l’extérieur que nous allons changer ces émotions. Tout se passe au niveau de la musculation de nos émotions. Certaines personnes ont des émotions comme la joie, la gratitude, le partage, l’enthousiasme bloqués. Le premier pas est de prendre conscience de nos pensées. « Tiens, je me sens négatif... Pourquoi ? » Est-ce que ces raisons sont rationnelles ou irrationnelles ? Parfois, nous sommes énervés car notre interlocuteur nous a activé un ancrage, un ancien souvenir négatif. Vous pouvez tenir le rêne de vos pensées et reprendre votre pouvoir.

Ensuite, sachez qu’on peut tout apprendre… même l’humour. Si vous trouvez que vous avez le rire difficile ou que votre entourage ne vous trouve pas drôle, alors vous pouvez le développer. Regardez des comédies, des vidéos drôles sur Internet, essayez de comprendre les autres.

 

En développant votre empathie, alors vous serez de plus en plus dans le « Nous ». C’est une mentalité où tout le monde est gagnant, nous prenons en compte les besoins de noter entourage : au lieu de vouloir séduire la fille en étant centré sur soi et en imposant son énergie… à l’inverse, nous allons plus ressentir l’univers de la personne, les sujets de conversations qui lui plaisent etc. Il est vraiment difficile de séduire lorsque l’on pense que l’on ne mérite pas une fille : qu’elle a plus à perdre qu’à y gagner. C’est pourquoi la séduction sans développement personnel n’a aucun sens. A l’inverse, si vous savez que vous allez lui apporter beaucoup, alors toutes vos actions seront plus alignées et confiantes. Donnez toujours plus aux autres et vous aurez une vie facile.

 

A l’époque, lors des débuts de la communauté de séduction aux Etats-Unis, les principes de base étaient que l’on devait « negger » / rabaisser la fille pour qu’elle soit à notre niveau en terme de valeurs sociales. De nos jours, avec la croissance du développement personnel, la mentalité actuelle, c’est que l’on doit travailler sur nous pour être au niveau de ces filles. Je pense qu’il est important de nous améliorer mais que nous sommes tous capable de séduire sans exception. Personne n’est supérieur aux autres, nous sommes tous des êtres humains et tout le monde a le droit d’être aimé mais  cela commence par l’intérieur, par l’estime de soi.

 

Le paradoxe, c’est que ce n’est pas en étant dans le « Je » qu’on trouve les solutions à nos problèmes, mais dans le « Nous » : dans l’abondance psychoémotionnelle, dans la gratitude, dans la créativité, dans les contacts avec l’inconnu mais pas dans l’égocentrisme, dans le ruminement constant des mêmes solutions pessimistes. Ecouter ses pensées et les comprendre, c’est le travail de toute une vie. La méditation est une excellente alternative pour lâcher prise et réorganiser son monde intérieur.

, le 16-12-2016