Peut-on apprendre à séduire ?
Comment surmonter ses blocages ?
Est-ce possible de s'améliorer ?

Je vous partage mes 17 ans d'expérience
en développement personnel et en séduction.

Devenez vous-même mais en mieux.

SÉANCE D'INITIATION
SANS ENGAGEMENT 300€ GRATUITE
SESSION « COUP DE BOOST »

7 habitudes pour rester motivé et réussir (Partie 3)

Sixième habitude : Synergie

 

En appliquant toutes les habitudes ci-haut, vous allez gagner des points. Mais c’est en combinant toutes ces habitudes que vous allez créer un effet boule de neige. Le tout est plus grand que la somme des parties : c’est un cercle vertueux. La synergie repose sur la coopération, sur l’esprit d’équipe : en regroupant les forces de chacun et en compensant les faiblesses des autres. C’est une énergie de construction et de collaboration.

Si nous étions tous pareil, alors ce ne serait pas intéressant, nous serions tous des clones. Il est nécessaire de ne pas toujours avoir raison mais essayer de comprendre le raisonnement des autres.

 

Septième habitude : Le renouvellement équilibré

 

Pour améliorer continuellement notre vie, il est dans notre devoir d’actualiser nos ressources physiques, mentales, émotionnelles et spirituelles. Notre but chez REH n’est pas de former des coquilles vides qui répètent des phrases toutes préparées mais plutôt des personnes tellement épanouies dans leurs vies qu’elles projettent une aura de confiance où la tchatche devient naturelle.

Construire un empire est certes difficile, cependant, le maintenir est encore plus difficile. L’apprentissage doit être constant, nous devons toujours innover, s’adapter.

Pour avoir des fondations solides, vous devez répartir vos pensées, énergie, temps sur ces 4 dimensions de la vie :

 

La sphère physique :

 

Sans notre santé, nous ne pouvons être heureux même avec les meilleures femmes du monde ou des milliards d’euros. Une nutrition équilibrée riche en fruits et légumes limitant l’excès de consommation de viandes rouges permet une digestion plus saine et un meilleur fonctionnement de notre intestin qui est considéré comme notre deuxième cerveau.

La nourriture affecte nos émotions : par exemple, les boissons trop sucrées ont une influence sur l’insuline, on va ressentir des coups de barre après le repas, une envie de sommeil. Les animaux tués à la chaîne dans les abattoirs ressentent souvent des émotions comme la peur etc. Privilégiez les animaux entretenus à l’extérieur, ils ont une meilleure santé.

Le sport permet également d’améliorer la confiance en soi, de se sentir avancer, mais aussi de se sentir plus beau. De plus, les exercices de cardio permettent d’extérioriser les émotions, donc une gestion émotionnelle accrue.

 

La sphère spirituelle :

 

Nous sommes sur Terre pour faire du mieux que l’on peut. Il est important de faire un travail d’introspection sur ses valeurs les plus profondes. Être dans la recherche et dans la compréhension du monde... Se recentrer avec la nature… Méditer… Faire des voyages spirituels… Aider les autres. Nous sommes tous à la recherche de la paix intérieure, de ce sentiment de sérénité. Cela passe par la connaissance de soi, l’alignement de ses valeurs et de ses actions vers les objectifs mais aussi parfois par l’acceptation.

 

La sphère mentale :

 

Certaines personnes disent que nous mourrons à 25 ans mais que l’on nous enterre à 75 ans. Pourquoi ? Car en sortant de l’université, la plupart des personnes n’apprennent plus, ils sont constamment stimulés par les médias, les séries, les réseaux sociaux. Grâce aux livres, nous pouvons nous reconnecter à des esprits existants des siècles auparavant, comprendre leurs philosophies. Nous avons également Internet pour se former sur tous les domaines.

Nous ne cessons jamais d’apprendre, nous devons être des éternels apprentis.

 

La sphère sociale et émotionnelle

 

La vie est une quête émotionnelle. Au final, nous cherchons l’argent pour se sentir en sécurité, pour être libre, pour aider les autres. L’amour des femmes permettent de combler notre manque d’amour, de reconnaissance. Le vrai bonheur se trouve quand l’on s’aide soi-même mais surtout quand on aide les autres. A la fin de notre vie, on se demande, mais qu’ai-je apporté à ce monde ? Selon moi, la séduction sans développement personnel n’a donc aucun sens, c’est en devenant meilleur pour soi qu’on devient meilleur pour les autres. En séduction, nous travaillons sur nos blocages pour se sentir mieux, nous apportons de la joie et du bien-être aux femmes que l’on rencontre… et qui sait, si vous trouvez la femme de votre vie au croisement de votre rue…  Elle ne vous remerciera jamais assez de l’avoir abordé.

 

 

, le 04-12-2016